Reviews

Si le métissage ne devait avoir qu'une incarnation musicale (ce n'est, Dieu merci, pas le cas), on voterait sans hésitation pour le bien nommé Studio Pagol. Cette formation, constituée de musiciens belges, marocains et bangladeshis, propose un nouveau son ethnodance-trance enraciné dans l'asian underground ! Sur scène, ce savant mélange s'incarne en sept musiciens très groovy, dont d'anciens membres de Largo, deux chanteurs d'exception (la chavirante bruxelloise Laïla Amezian et John Litton Baroï, originaire du Bangladesh) et une ambiance à la fois globale, surchauffée et bourrée de «Belgian touch»! Raison pour laquelle il n'est pas trop tôt pour annoncer leur venue au «Cactus Club», à Bruges, samedi prochain, pour une nuit placée sous le signe du métissage.

Olivier Van Vaerenbergh, Le Soir – 5 avril 2002




Studio Pagol est LE groupe du moment.
Une certaine manière de mixer bonne humeur et techno-world.

Didier Stiers, Le Soir – 8 août 2001




L’incroyable énergie que degage John Litton sur scène.

L.Le Bec, Gus – juillet/août 2001